Parcours

A la question comment devient on marchand-expert, je répondrai que chaque parcours est original, différent. Pour ma part, après avoir validé des études de droit tout en suivant une formation d’historienne d’art, je suis devenue marchande de textiles anciens, par goût et atavisme familial, puisque ma mère exerçait elle-même ce métier. Par la suite, bien des années plus tard, j’ai retrouvé le chemin de l’université où j’ai enchaîné un master 2, puis une thèse de doctorat, avant d’être acceptée en tant qu’expert à la CNES dans la catégorie textiles, broderies, dentelles, et haute couture. J’interviens lorsque des établissements ou des particuliers cherchent à vendre et apprécier archives  d’entreprises et  collections variées patiemment compilées par les générations précédentes. Les commissaires priseurs, les avocats et les  compagnies d’assurances font également appel à moi dans le cadre d’expertises à l’amiable ou litigieuses. Dans un mouvement inverse j’ai eu le bonheur de collaborer avec le cabinet d’architecture « Elisabeth Drapeaud » à Toulouse, ou plus récemment, avec la prestigieuse entreprise « Châteaux et Domaines Castel » à Bordeaux afin, dans les deux cas, de rechercher et acheter pour eux des pièces de commande.

Expertise, recherche et documentation.

Les acquéreurs d’œuvres d’art de costumes ou d’étoffes anciennes, personnes cultivées et avisées, sont tous avides de connaître l’histoire de chaque pièce: qui l’a commandée ? auprès de qui ? pour quelle occasion ? qui l’a portée, transformée ? le story-telling est de plus en plus nécessaire, ainsi la robe à paillettes de Marylin Monroe achetée aux USA par un collectionneur pour la somme de 4,8 millions de dollars a atteint ce prix  uniquement à cause de son histoire, parce qu’une femme de chair et de sang, icône de beauté, dont le destin a ému des millions de personnes l’a un jour portée dans une circonstance particulière. Expertise, valeur nominale, recherche en archives, histoire et histoire de l’art font toujours très bon ménage !

Publications, conférences, enseignement, ventes publiques.

Publications

Fortunes des Textiles dans la Société Méridionale des XVIIè et XVIIIè siècles, d’après les sources d’archives. Paris, Editions Connaissances et Savoirs, 2017 – 538 pages – 170×240 – ISBN : 9782753904408
Hors-série Collectionneur & Chineur – Guide des prix 2018 – Rubrique Mode, « Storytelling apprécié ! » pp 30-37.

Conférences

« Rencontres des Gobelins », Les Gobelins, Paris.
« Parole d’Expert », musée Paul Dupuy, Toulouse.
« Brèves d’Expert » au salon du Patrimoine, Carrousel du Louvre, Paris
« Les secrets de l’expertise »  SOA – Salon du Livre Rare et de l’Objet d’Art, Grand Palais, Paris, 12/14 avril 2019.

Enseignement

Intervention à l’Institut du Cardinal Saliège à Toulouse.
Chargée d’enseignement en 2018 à l’Université Jean Jaurès de Toulouse, dans le cadre de la licence Marché de l’art.

Expertise en Ventes Publiques

Ventes passées

« Succession Maya » 2016, étude Carrère et Gestas Pau.
Patrimoine textile provenant d’un château des Hautes-Pyrénées, le 19 décembre 2017, étude Marc Labarbe, Toulouse.
« Succession Salvat », le 19 décembre 2018, étude Primadeco Jérome de Colonges, Toulouse.
« Ornements Liturgiques », le 25 janvier et juin. 2019  étude Primardeco Jérome de Colonges, Toulouse.

Ventes à venir

Ameublement, Costumes XVIIIè et début XIXè siècles, étude Marc Labarbe, Toulouse, (en préparation).